PHILOSOPHIE


"Quand on est jeune, il ne faut pas hésiter à philosopher, et quand on est vieux, il ne faut pas se lasser de philosopher.

Il n'est jamais ni trop tôt, ni trop tard pour prendre soin de son âme."

Epicure
   
Ruben : Voudriez-vous récapituler l'enseignement en seulement une phrase ?

Krishnamurti : Essayer sans effort de vivre avec la mort dans un silence sans futur.

In "Mes conversations avec Krishnamurti" de Ruben Feldman-Gonzalez


Cette page représente les strates de mon évolution de pensée, un peu comme un journal. Autant de couches de réflexions, chacune servant de fondation à la suivante. J'y reviens d'années en années, et constate avec amusement mon enthousiasme passé pour des auteurs que je ne lis plus. Je m'aperçois que le message que je recherche a toujours été le même, il était simplement présenté de manière différente dans les travaux d'auteurs successifs. Et puis je l'ai finalement trouvé.
Actuellement, je n'ai plus besoin d'auteurs. Ils sont autant de panneaux pointant vers la vérité, et non la vérité. Nous sommes tous très bien équipés pour trouver la vérité en nous, c'est simplement que nous en doutons et que nous cherchons à l'extérieur, en croyant qu'il existe un extérieur.

Il y a maintenant des mois que je ne souffre plus, que la tranquillité s'est installée. La vie est simple, il n'y a rien à faire. Je souhaite à tous les chercheurs de vérité de retrouver qui ils sont réellement.


A partir de Krishnamurti, j'ai compris que ce qui exprimait le mieux ce que je recherche est la non-dualité. Cet enseignement est universel au cours de l'histoire, on le retrouve dans la plupart des religions. La forme moderne de la non-dualité doit beaucoup à ceux qui ont été en Inde du Nord, au Cachemire, chercher à comprendre l'Advaïta Vedanta. Ils ont rapporté au monde moderne cette pierre philosophale, en lui retirant son écrin culturel peut compréhensible aux occidentaux. De toute manière, cet habillage culturelle n'est pas utile. L'accès à la non-dualité ne dépend ni de la culture, ni de l'époque, ni de la situation personnelle. C'est d'ailleurs à mes yeux un critère essentiel de la vérité.

De nombreux auteurs enseignent la non-dualité. Ce n'est pas un enseignement intellectuel(*), ni un entraînement. C'est plutôt une compréhension profonde et naturelle, qui s'éveille d'elle-même dans l'écoute de ce-qui-est.

Quelques sites sur la non-dualité en Français :
Nondualité.free.fr présente plusieurs enseignants contemporains : entre autres Arnaud Desjardins, Jean Klein, Stephen Jourdain pour les Européens, Ramana Maharshi, Swami Prajnanpad pour les Indiens. Jean Klein a eu plusieurs élèves, dont on peut actuellement suivre les dialogues, lire les livres et tout simplement rencontrer. Ce sont des gens très accessibles. Parmi eux, j'ai eu la chance de rencontrer Eric Baret, et  Francis Lucille qui enseignent en Français et en Anglais.

Expliquer la non-dualité est à la fois simple, démontrable, et rendu difficile par l'enracinement de l'interlocuteur dans ses propres schémas faussement sécurisants. Le site cours-auto-identification.net donne une approche intéressante et touche le coeur de la problématique non-duelle : la dualité n'est qu'un phénomène d'identification de la conscience au seul corps-esprit. Cette identification est erronée mais nous y croyons si fort que nous agissons comme des êtres séparés du monde qui nous entoure, ce qui occasionne de grandes souffrances personnelles. Il s'agit donc bien de se ré-identifier à soi-même, et ce site donne de nombreuses preuves de la réalité. Il faut en effet commencer par examiner logiquement, rationnellement, honnêtement ces preuves, les ressasser, les tester. Ce n'est qu'une fois que l'on est certain que cette possibilité existe que l'expérience dans le ressenti, dans le réel, peut prendre place. Sans doute critique, nous plaquons automatiquement sur la réalité ce que nous pensons qu'elle doit être, et c'est la source de notre erreur.
La revue 3ème Millénaire organise régulièrement des conférences en France avec des enseignants de la non-dualité.

La non-dualité a beaucoup d'enseignants anglophones : Tony Parsons (livres traduits en français : "Ce qui est", "Tout ce qui est"), Jeff Foster, etc. Une télévision par le Web traite de la non-dualité : Conscious.tv (cliquer sur "consciousness", puis sur "non-duality). A citer également le site de l'éditeur non-dualitybooks.com qui s'est spécialisé dans les livres sur la non-dualité enseignée de manière moderne et contemporaine. Je citerais également Rupert Spira qui, avec Francis Lucille, m'ont ouvert à la compréhension de ce qu'est la réalité, au cours des retraites et dialogues que j'ai pu partager avec eux.

Il y a d'autres enseignants à lire, écouter, rencontrer. Un seul peut suffire cependant, il ne faut pas s'en inquiéter. Quand la compréhension commence à poindre, l'ami apparaît pour guider.



Après les auteurs Grecs, puis André Comte-Sponville, j'ai découvert Jiddu Krishnamurti et l'attention. Des extraits d'ouvrages de cet auteur sont proposé par le site de l'association culturelle Krishnamurti (ACK)
 Jiddu Krishnamurti

Jiddu Krishnamurti rejette tout conditionnement, toutes les religions et les idéologies. L'être humain doit se libérer seul, être sa propre lumière, par la seule observation sérieuse et non mentale de chaque instant.

Les sources sur Krishnamurti, un enseignant et un bienfaiteur pour l'humanité, sont assez nombreuses en Anglais, et existent souvent en Français.

Le site de Didier Artault contient en particulier de nombreuses lectures audio. Le site de René Barbier traite plus particulièrement du thème de l'éducation chez Krishnamurti. Enfin, il y a les sites des comités francophones (voir sur le site de l'ACK) et le site des fondations internationales qui a une page francophone et des forums de discussion en plusieurs langue, dont le Français.

En Anglais, le site jkrishnamurti.org permet de s'abonner à des citations que l'on reçoit par courriel, et propose de nombreux extraits. On peut se reporter aux Oeuvres complètes qui circulent sur le Web pour se faire une idée. Mais le mieux, pour garantir l'authenticité de la lecture et pour soutenir les fondations est d'acheter les livres ou des DVD doublés en Français auprès des fondations :)

Le site de l'ACK souhaite se consacrer exclusivement à Jiddu Krishnamurti. Cependant d'autres auteurs abordent le même sujet, et ont été des proches de Jiddu Krishnamurti. Voici donc des textes de David Bohm, et j'espère bientôt, de Ruben Feldman-Gonzalez en Français

Ces auteurs abordent tous les questions suivantes :

Essentiellement, il s'agit de reprendre contact avec la vie, selon la formule de Krishnamurti rapportée lors d'une rencontre avec Ruben Feldman-Gonzalez :
"Essayer sans effort de vivre avec la mort dans un silence sans futur".

Cela vous semble sonner de manière absurde ? Pourtant tout est là.




David BOHM


David Bohm



Ruben FELDMAN-GONZALEZ


Photo de Ruben Feldman-Gonzalez en 2003


Voir également le site de l'auteur, en espagnol, esperanto et anglais : Unitary Perception




André COMTE-SPONVILLE



Je remercie chaleureusement cet auteur, et recommande ses ouvrages à ceux qui recherchent une voie sans faux semblants.

Ses ouvrages qui m'ont intéressé :

Cette bibliographie de Comte-Sponville est bien sûr incomplète (1999).

Textes

Dans cette page (merci Michel!), plusieurs textes publiés dans la presse :
 

Un texte sur l'amour et l'amitié (1995) ------ c'est là
 

Un texte sur le suicide, inspiré de la disparition de Pierre Beregovoy (1993)--------- c'est ici
 

Un texte sur la guerre en Bosnie et des moyens de l'éviter (1995) -------- suivez le lien
 

Un compte rendu d'un échange sur la politique
entre André Comte Sponville et Yvon Quiniou (1998)------ ok, j'y vais.

Une interview pour le Bulletin de l'Ordre des Médecins (01/2000) ----- "Une autre médecine pour le XXIe siècle"


EPICURE

Lettre à Ménécée, sur le bonheur


Passage et quelques rectifications sur cette page le 22/06/2007